La formation

Délibérément axée sur la création artistique contemporaine, cette formation a pour objectif général de former des professionnels de la conception de projets culturels. Elle vise à donner aux étudiants une bonne connaissance dans les champs principaux de l’art (arts plastiques, musiques actuelles, spectacles vivants), les outils nécessaires au management de projets ainsi qu’à la prise de conscience de la place aujourd’hui de la culture dans le développement territorial et réciproquement.

A la fin de son cursus, l’étudiant doit :

connaître les principaux courants artistiques contemporains dans les trois domaines suivants : arts plastiques, musiques actuelles, nouvelles formes de spectacle vivant ;


– pouvoir évaluer les enjeux artistiques, économiques politiques et sociaux d’un projet culturel dans le cadre d’une politique de développement territorial ;

élaborer une réflexion sur les stratégies à l’œuvre dans le développement des arts et de la culture à l’échelle des territoires ;


– savoir, concevoir et mettre en œuvre un projet artistique et culturel : définition des objectifs, élaboration du budget prévisionnel, du programme et du planning, recherche de financement et de partenariats, communication et médiation.

Modalités d’admission

Master 1ère année :

Sélection ; les candidats dont le dossier est retenu par l’équipe pédagogique constituée de chercheurs et de professionnels passent une épreuve écrite et un entretien oral prévu le 29 juin 2017. Le dossier de candidature sera disponible sur le site de l’ULCO à partir du 16 mai 2017 :  http://www.univ-littoral.fr/

Master 2ème année :

Les étudiants venant du master 1 « Culture, création artistique et développement des territoires » de l’ULCO, ayant validé l’ensemble de leurs UE (unités d’enseignements) auront la possibilité de poursuivre en master 2.

Les étudiants venant d’une autre formation seront sélectionnés sur dossier de validation d’études, disponibles le site de l’ULCO à partir du 14 mars 2017:  http://www.univ-littoral.fr/

Prérequis

Bonne culture générale, notamment dans le domaine artistique et culture
– Bon niveau d’expression orale et écrite
– Intérêt pour la création artistique contemporaine et les mondes de l’art
– Habitudes de fréquentation des manifestations et des structures culturelles

-Connaissances des enjeux territoriaux de la culture

Durée des études

Le programme alterne cours théoriques (histoire des arts, philosophie de l’art, anthropologie de la culture et sociologie urbaine, droit, gestion, connaissance des collectivités territoriales et de l’aménagement rural et urbain), travaux dirigés (études de cas, conceptions de projets, langues vivantes, analyses de manifestations artistiques, techniques de communication, diagnostic et enquêtes de terrain), rencontres avec des artistes et des opérateurs culturels, visites de structures culturelles et stages de pratique artistique. Nous envisageons d’ouvrir un cours d’initiation à la recherche afin de permettre aux étudiants de réfléchir, à l’aide des chercheurs du laboratoire de rattachement, aux questionnements contemporains qui traversent leur formation et dans le but de leur donner la possibilité de se diriger, s’ils le souhaitent, vers un doctorat.

Plus de la moitié des heures d’enseignement sont assurés par des professionnels de la culture.

Les étudiants de master 2 réaliseront collectivement un projet culturel en situation réelle, « les Chavirés ». Ils doivent s’occuper tant de la communication, de la programmation que du choix des artistes, de la gestion du projet. Ce projet est l’occasion pour les étudiants de participer à la réflexion sur la production de l’art dans l’espace public, tous champs artistiques confondus.

Des stages de 3 à 4 mois en 1ère année et de 5 à 6 mois en 2ème année complètent la formation. Ils commencent à la fin du mois de février.

Poursuites d’études

Concours de la Fonction Publique Territoriale.

Doctorat

Débouchés

Emplois dans les institutions culturelles (administrateurs, responsables des relations avec le public et de la communication, chargés de production et de diffusion, médiateurs…), les collectivités territoriales (responsables de développement culturel, chargés de projets culturels…), les associations et les entreprises culturelles.

Partenaires

Partenariats locaux

Le master entretient des liens pédagogiques et professionnels privilégiés avec les services de la communauté urbaine de Dunkerque, avec Lille métropole communauté urbaine, les départements du Nord et du Pas-de-Calais, la région Nord-Pas de Calais.

De nombreux liens se sont également tissés avec les structures artistiques et culturelles locales et régionales : Le Bateau Feu, scène nationale de Dunkerque ; l’atelier Culture de l’ULCO, les 4 Ecluses, scène de musiques actuelles de Dunkerque ; les Musées de Dunkerque ; L’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Dunkerque ; Le Studio 43, Culture commune, scène nationale de Loos en Gohelle, mais aussi à Lille, l’Opéra de Lille ; Le Fresnoy, studio national des arts contemporains ; Le Grand Mix, Le Garage/Théâtre de l’Oiseau-Mouche, le Réseau 50°Nord, le théâtre de la Rose des Vents, le centre chorégraphique national, Les Maisons Folies de l’agglomération lilloise, Le Prato, pôle nationale des arts du cirque de Lille, la Malterie, le musée des Beaux-Arts, le LAAC, etc.

La formation en musiques actuelles est organisée en partenariat avec Domaine-Musiques.

Les événements Capitale européenne de la culture, pour Lille, et capitales régionales de la culture pour Valenciennes, Béthune et Dunkerque sont également l’occasion de nouer, pour un temps limités, des partenariats avec les villes et les services et institutions culturelles concernés.

Partenariats nationaux :

Des partenariats ponctuels (galeries d’art parisiennes comme Art connexion ou les FRAC locaux, biennales d’art contemporain, festivals artistiques et culturels comme les Arts de rue à Aurillac et Chalons en Champagne, etc.) se nouent à l’occasion de conférences de professionnels ou d’accueil réguliers de stagiaires.

Partenariats internationaux :

Structures culturelles belges (Ars Gallo SPRL à Bruxelles, Manège de Maubeuge, Manège de Mons, musée des arts contemporains de Bruxelles, Transcultures à Mons, etc.).

Capacité d’accueil

Master 1ère année : 22 étudiants maximum
Master 2ème année : 22 étudiants maximum